top of page

Émouture | couteaux de poche

Dernière mise à jour : 11 févr. 2023



logo dagueart conception de couteau

Dans le monde des couteaux pliants, vous avez certainement déjà lu le terme "émouture". Mais

de quoi s'agit-il ?

Cette publication à pour but de vous expliquer aussi exhaustivement que possible ce qu'est l'émouture d'une lame de couteau ainsi que les principales catégories existantes.


Le schéma ci-dessous vous présente une émouture sur la face d'un couteau ainsi que sa vue représentée en coupe avant (vue de face).


L'émouture est la partie, ou plutôt la face qui fait diminuer proportionnellement l'épaisseur de la lame pour aboutir au tranchant ou fil de lame. L'émouture est toujours réalisée de manière a avoir un certain degré d'inclinaison ou un rayon spécifique.

Schéma de l'émouture d'un couteau personnalisable

L'émouture d'une lame de couteau de poche est souvent liée à la géométrie générale de lame. La grande majorité des émoutures sont symétriques, c'est à dire qu'elles sont identiques d'un côté comme de l'autre de la lame.


Par exemple, une émouture qui se prolonge jusqu'au haut de la lame sera adaptée à des

couteaux nécessitant de fournir une capacité de coupe précise, mais rend la lame

plus fine et donc moins adaptée à une utilisation nécessitant l'application d'une certaine

force ou d'une grande contrainte. Plus la lame est fine, plus elle sera tranchante et plus son utilisation nécessitera un mouvement de coupe moins appuyé.


Un couteau de cuisine fin sera adapté pour trancher des légumes mais tenter de couper ce genre d'aliment avec un couteau tactique pourvu d'une lame épaisse n'offrira jamais la même précision ni la même netteté de tranchant, au contraire, elle pourrait avoir tendance à écraser l'objet ou l'aliment que l'on souhaite couper car le cône de pénétration situé juste derrière le tranchant sera rapidement très large.


Traitement thermique lame de couteau, normalisation, trempe, revenu

L'image ci-dessus détaille le processus de mise en forme d'une émouture et du tranchant d'une lame de couteau.


La réalisation des émoutures est obtenue par plusieurs phases de conception :


- Lorsque le profil d'un émouturage est défini, les faces (émoutures) sont créées (fig. 1) en prenant soin de laisser une certaine épaisseur ( C ) à l'emplacement où sera réalisé l'aiguisage ou plus précisément le tranchant (fig. 3), .


Plusieurs types d'outils ou machines peuvent être utilisés pour façonner ces géométries :

lime; disqueuse; papier à poncer; backstand; processus CNC; fonderie de métaux; meule etc.


Pour des lames de petite dimension, l'épaisseur ( C ) est généralement de 0.5 à 0.8 mm.

Pour des lames plus longues il faut compter entre 1.0 et 1.5 mm.


Les faces d'émouturage sont réalisées lorsque l'acier qui compose la lame est encore dans un état non solidifié. Cela signifie qu'il est encore "facile" à travailler car il n'a pas subit de traitement thermique pour augmenter sa dureté.

Cette épaisseur est indispensable pour résister au processus de modification physique que va

subir la lame lors de la trempe. Une épaisseur trop fine pourrait entrainer des déformations ou des ruptures sur la partie tranchante si cette dernière était trop fine en raison des tensions interne que créent les procédés de trempe.


Lorsque la lame sera passée par les trois traitements ( normalisation, trempe, revenu ) thermiques nécessaires (qui varient selon le type d'acier utilisé) l'épaisseur ( C ) sera alors diminuée jusqu'à quelques dixièmes de millimètre (fig. 2).


La dernière phase, l'aiguisage, consistera à créer le véritable tranchant ou fil de lame (fig. 3) selon un angle spécifique et relatif a la capacité de coupe.


Les processus de traitement thermique, ainsi que l'aiguisage seront traités et expliqués dans une publication complémentaire.


émouture plate de couteau personnalisable par gravure laser

1: émouture forte de type scandinave

2: émouture forte en V

3: émouture douce en V


Voyons à présent les principaux profils d'émoutures les plus utilisés pour la confection des couteaux de poche, couteaux de survie, couteaux tactiques, couteaux de premiers secours ou encore couteaux à lame fixe telle que les couteaux de cuisine ou d'utilisations diverses.


Le premier type est l'émouture plate. Relativement facile à produire, ce type d'émouture produit une forme de lame à l'aspect anguleux et solide. Généralement, ce profil est utilisé pour créer des lames épaisses et résistantes. Les faces de la lame sont alors plates et uniformes.


L'angle primaire (A) comprend une inclinaison de l'ordre de quelques degrés et constitue l'émouture à proprement parler. Cette face est définie selon un calcul comprenant la distance à usiner et l'angle à appliquer en fonction de : l'épaisseur de la lame, la hauteur de la lame ainsi que la longueur de cette dernière. Lors de la fabrication, comme expliqué précédemment, il est important de laisser une épaisseur suffisante ( C ) afin de réaliser le tranchant de la lame.


L'angle secondaire également appelé angle d'affûtage (B) correspond à l'angle utile pour réaliser le tranchant. En fonction du résultat voulu, la variation de cet angle donnera un fil de lame plus ou moins tranchant.


De 9° à 11° : extrêmement tranchant (lame de rasoir, lame de couteau japonais, lame de cutter)

De 13° à 17° : très tranchant (couteau de cuisine, couteaux pliants)

De 19° à 23° : tranchant (couteau utilisé pour frapper plus qu'en mouvement de taille/coupe).


émouture convexe d'une lame de couteau de poche

L'émouture bombée ou convexe :


Ce type d'émouture présente des faces arrondies, l'angle primaire (A) peut être faible, quelques degrés, à fortement prononcé, 15° et plus.


Ce type d'émouture et l'un des plus facile à réaliser. Il produit des lames très résistantes et est

en général utilisé pour des couteaux destinés à un usage nécessitant une forte sollicitation mécanique.


L'efficacité du tranchant pourra être amoindrie si le profil (angle A) est fortement prononcé.


émouture concave de lame de couteau moderne

L'émouture creuse ou concave :


Également appelée Hollow grind, ce type d'émouture est réalisé en "creusant" la lame au moyen d'un outil présentant un rayon d'usinage défini (R) par exemple une meule, une pierre rotative ou encore un backstand adapté à ce type de fabrication.


Ce type de profil offre souvent les capacités de coupe les plus efficaces. La zone située immédiatement après le tranchant ( B ) s'élargissant progressivement, la pénétration lors d'un mouvement de coupe est maximale.


émouture ciseau lame de couteau japonais

L'émouture ciseau, également appelé émouture asymétrique :


Ce type d'émouture se retrouve, comme son nom l'indique, principalement sur les outils d'utilisation spécifique comme des ciseaux. On la rencontre toutefois sur certains type de couteau, notamment les rasoirs de barbier ou rasoirs coupe-chou, les hochos japonais, les lames de couteaux japonais tel les cutters ou encore les lames de rasoir jetable.


Si vous veniez à constater des incohérences, des erreurs ou pour tout autres remarques, merci de nous contacter à l'adresse suivante : contact



Code QR instagram


logo dagueart

bottom of page